QU'EST-CE QUE LE HATHA YOGA?

Une pratique en toute confiance

Le Hatha Yoga est la forme de yoga la plus répandue en Occident à notre époque. Il s’adresse à tout le monde et il existe différents niveaux selon que l’on soit débutant ou plus expérimenté dans la discipline. Le terme « yoga » vient du sanskrit et signifie « le joug, l’union ». Ainsi il désigne une discipline issue de l'Inde védique visant, par la méditation, l'ascèse morale et les exercices corporels, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel. La pratique du Hatha Yoga met l'accent sur l'expérimentation des opposés complémentaires :

  • côté lunaire / côté solaire,

  • féminin / masculin,

  • mouvement / immobilité,

  • inspiration / expiration,

  • résistance / lâcher-prise.


Le Hatha-Yoga est un enchaînement de postures (asanas en sanskrit) très simples ou plus compliquées, associé au contrôle du souffle (pranayama) et à la concentration-intériorisation (pratyahara), qui cherche à équilibrer la double énergie solaire et lunaire qui nous habite, et permet d’assurer le bien-être du corps et de la conscience.


Les bienfaits du yoga sont multiples. Les asanas visent à la fois un développement du corps, du mental et de la spiritualité :

  • Étirement, raffermissement et tonification des muscles du corps,

  • Stimulation des muscles, des os, des systèmes nerveux, glandulaire et respiratoire, des fonctions d’élimination, de la circulation sanguine,

  • Abaissement du taux de toxines dans le corps,

  • Compression de différentes parties du corps. Le sang y circule temporairement moins, et lorsque la posture est relâchée, le sang circule alors de manière accélérée, purifiant les parties du corps concernées,

  • Régénération des organes internes par la stimulation exercée par les étirements, les flexions et les torsions yogiques (reins, pancréas, foie, rate, vésicule biliaire,...),

  • Stimulation digestive (estomac, intestins),

  • Fortification du psychisme,

  • Développement du pouvoir de décision et de concentration,

  • Stabilité mentale (calme par activation du système parasympathique, énergie-adrénaline par activation du système sympathique),

  • Gestion des émotions car les asanas agissent sur les organes et muscles, qui sont eux-mêmes les sièges des diverses émotions. Ainsi le sage indien Patanjali décrit le yoga dans ses Yoga Sutras (2500 av. E.C). «I.2. Le yoga est l’arrêt de l’activité automatique du mental », « II.54. Quand le mental n’est plus identifié avec son champ d’expérience, il y a comme une réorientation des sens vers le soi »,

  • Réalisation cosmique pour ceux qui cherchent une démarche spirituelle.


Les conditions de pratiques

  • Intestins, vessie, estomac vides,

  • Respiration par le nez,

  • Pièce aérée, calme, sereine,

  • Ne pas forcer, accepter les limites de son corps,

  • Ne pas faire de mouvement brusque,

  • Accorder les postures à la respiration,

  • Commencer par créer la posture en veillant à aligner les différentes parties du corps et en prenant conscience des muscles à contracter ou à détendre,

  • Dans la position, chercher l’immobilité et contrôler la respiration (1 à 2 minutes au moins),

  • A chaque expiration, s’abandonner dans l’étirement devenu progressivement plus intense. Les muscles cèdent progressivement à la traction et s’allongent,

  • Quitter lentement la posture avec autant d’attention qu’au moment de la créer,

  • Entre les postures, sentir l’énergie circuler et… gardez l’attention sur l’instant présent : dans l’ici et maintenant tout en prenant conscience de la respiration.